Commune de Quédillac

Une nouvelle tranche dans le lotissement communal Les Forges

La bonne maitrise foncière anticipée par les élus des mandats précédents a permis d’envisager un lotissement communal ambitieux de 60 lots répartis en quatre tranches. A ce jour, 32 lots ont d’ores et déjà été commercialisés dans les deux premières  tranches, ce qui explique la nécessité d’une nouvelle tranche de 14 lots supplémentaires. Sous la maitrise d’œuvre de la société Quarta, les entreprises retenues ont donc démarré les travaux de viabilisation prévus pour une durée d’environ quatre mois. (Photo).

Un choix de lots diversifié

Bien que contraints par le règlement du PLU imposant la densité minimum de 16 constructions à l’hectare pour préserver les terres agricoles, les élus ont souhaité moduler les surfaces pour proposer à la vente plusieurs dimensions de lots s’étalant de 350 à 650 m2. Ce choix permet ainsi de s’adapter à un plus large potentiel d’acheteurs.

Un tarif attractif et une aide de la Communauté de Communes

Là encore, selon la volonté des élus, les lots présentés à la vente bénéficient d’un tarif très attractif (se renseigner en mairie) pour se différencier des tarifs pratiqués dans la périphérie rennaise. De plus, la Communauté de Communes propose dans son PLH, à tout primo-accédant, une aide de 4500 euros par construction située dans l’agglomération. Deux décisions qui, cumulées, facilitent l’accession à la propriété, y compris pour les revenus les plus faibles.

Accompagner la tendance actuelle d’une migration vers les communes rurales

Quédillac, avec ses 1 200 habitants, reste une commune essentiellement rurale. La qualité de vie dans ces grands espaces interrogent de plus en plus les urbains dans leur décision d’investir. Le contexte sanitaire actuel est aussi un nouvel élément pris en compte dans le choix de s’éloigner un peu des zones à forte concentration de population. Il faut donc se tenir prêt à accompagner ces changements d’orientation…

Profiter de la situation géographique

La commune bénéficie en effet d’un emplacement géographique intéressant. Vous pouvez atteindre la rocade rennaise en 20 minutes par la quatre voies et vous mettrez le même temps pour arriver à la gare de Rennes par le TER (10 arrêts par jour). Elle se situe aussi sur un bassin d’emplois important que constitue le secteur de St Meen- Montauban auquel on peut rajouter Lamballe dans le département voisin des Côtes d’Armor, lui aussi situé à 20 minutes.

Une offre de location insuffisante

La marie reçoit régulièrement des demandes de location sans pouvoir y répondre favorablement. On constate, en effet, une offre insuffisante dans ce domaine et, en particulier, pour les maisons individuelles. Mais, pour permettre de satisfaire cette demande, il faut, bien entendu, disposer de propriétaires bailleurs… Savoir que la location va  être aisée peut encourager certains investisseurs dans le choix du lieu de leur investissement, une autre piste intéressante pour augmenter le parc de logement…

Maintien du commerce de proximité

Les élus, au cours du dernier mandat, ont beaucoup œuvré pour le maintient et la réouverture des petits commerces. Pari réussi puisque le centre-bourg est désormais doté de tous les commerces de première nécessité et une vie commerçante s’est installée en contradiction avec certains discours sur la fiabilité du commerce local. Les élus, eux, sont persuadés d’une participation grandissante de la population à cette activité de centre-bourg, les habitants récemment installés en témoignent. Le pouvoir de décision veut même en faire un atout majeur dans l’accueil d’une nouvelle population…

Voici donc tous les moteurs de motivation de l’équipe municipale pour organiser l’accueil de nouveaux habitants et donc, de préparer le foncier nécessaire à sa réalisation. D’ailleurs, le Maire, Hubert LORAND, aime enrichir toutes ses interventions de communication par ce slogan « Quédillac, terre d’accueil » un vœu, oui, mais aussi une réalité…

-> Retrouvez plus d’informations sur le lotissement Les Forges sur la page « Urbanisme » du site.